Idées de décoration chaleureuse

SPIEF 2021 : Anna Nesterova a parlé des projets d'entrepreneuriat féminin dans les BRICS

3 juin 2021

SPIEF 2021 : Anna Nesterova a parlé des projets d'entrepreneuriat féminin dans les BRICS
Le 3 juin, dans le cadre du Forum économique international de Saint-Pétersbourg, une table ronde "Le partenariat économique des BRICS dans de nouvelles conditions" a eu lieu.

L'événement a été suivi par le directeur général d'Apollo Tires Onkar Kanwar, le président du NDB Markus Troiho, le vice-ministre du Développement économique de la Fédération de Russie Vladimir Ilyichev, le directeur général adjoint des ventes et du marketing de PhosAgro PJSC Sergey Pronin, président du conseil d'administration de Global Rus Trade, présidente de la partie russe de la Women's Business Alliance BRICS Anna Nesterova.

La session a été modérée par Sergueï Katyrine, président de la Chambre de commerce et d'industrie de la Fédération de Russie.

Les conférenciers ont discuté du rôle des pays BRICS dans la reprise de l'économie mondiale après la pandémie, des priorités de la présidence indienne des BRICS et de leur relation avec les réalisations des objectifs de développement durable, des tendances les plus pertinentes en matière de coopération commerciale dans le cadre de les cinq.



Dans son discours, Onkar Kanwar a souligné le rôle des pays BRICS dans le rétablissement de la coopération commerciale et économique après la pandémie. "COVID-19 a mis en évidence la fragilité de l'économie mondiale", a déclaré le président de la partie indienne du BRICS Business Council. Cependant, avec un capital humain riche et un accent mis sur les technologies numériques, les énergies propres et la préservation de l'environnement, les pays BRICS peuvent faire face aux défis de l'avenir et atteindre les objectifs de développement durable.

Vladimir Ilyichev a présenté les grandes orientations de la stratégie de partenariat économique des BRICS jusqu'en 2025. Parmi les enjeux clés, l'orateur a mis en exergue les enjeux de la propriété intellectuelle et de la protection des consommateurs dans un contexte de pandémie, la sécurité alimentaire et la production d'engrais « verts », le développement des zones reculées et rurales à travers les canaux du commerce électronique, le développement des technologies de développement durable et autres.

Anna Nesterova a parlé des projets d'entrepreneuriat féminin qui sont actuellement discutés au sein de la BRICS Women's Business Alliance. « La situation actuelle a créé des conditions harmonieuses pour le démarrage d'une coopération dans le secteur de l'agriculture biologique », a déclaré l'orateur. Ainsi, la partie russe a proposé la création de la BRICS Organic Farming Association. Dans le cadre de la création de l'Association, le 27 mai, une session stratégique a été organisée, qui a réuni plus de 20 experts nationaux des cinq pays BRICS.

Il est supposé que la création de l'Association facilitera l'échange efficace d'expériences innovantes et de meilleures pratiques agricoles, sensibilisera les communautés locales et nationales à la valeur de l'agriculture biologique et en fera, à terme, la nouvelle « normale » - abordable pour tout le monde, et pas élite et cher. Anna a particulièrement attiré l'attention sur le fait que cette initiative était soutenue par tous les partenaires des "cinq".



Un travail actif est également mené dans le sens d'un développement innovant. Anna a parlé de la proposition de créer une plate-forme unique pour la BRICS Women's Business Alliance, qui est venue du côté russe. Une telle plateforme permettra d'accéder à la base de données des femmes entrepreneurs des « cinq » pays et à leurs produits, ainsi qu'à des contenus éducatifs et informatifs.

D'autres initiatives de la partie russe incluent l'élaboration de directives pour la sécurité incendie dans les transports dans le tourisme dans les pays BRICS, ainsi que l'organisation du forum des entreprises BRICS "Green Fashion and Universal Design", qui sera consacré à la présentation des marques. et les caractéristiques culturelles des « cinq » pays.

Anna a souligné que la partie russe de l'Alliance vise à présenter des résultats concrets d'ici la fin de cette année.